En janvier dernier, j’ai eu la “merveilleuse” idée de décider de nous coudre une pochette dans laquelle rentreront nos 4 passeports et les différents papiers inhérents à notre voyage aux USA. Oui…janvier…il m’a fallu TOUT CE TEMPS pour la faire, cette satanée magnifique pochette…!

Je voulais que les passeports ne glissent pas…ils ne risquent pas de glisser, je le confirme (il faut même un peu forcer pour les rentrer…!)

L’idée de base m’est venue en regardant les pochettes à crayons. OK mais j’ai besoin de poches. Re-OK. Zou, au boulot, j’ai dessiné, coupé, re-dessiné, re-coupé puis j’ai fait un prototype. Pas mal, çà correspondait assez à ce que je voulais.

Là, je tombe sur la série “Zip a Bag“, débutée en décembre 2015, par LiEr, de chez Ikatbag: une série de tutos sur les fermetures à glissière pour toutes sortes de trousses/sacs/pochettes, exactement ce dont j’avais besoin pour l’aspect technique de certains passages (notamment le “comment vais-je bien pouvoir mettre ce foutu bazar à l’endroit???”).

Maintenant, les tissus/entoilages. Tissu en promo chez Ma Petite Mercerie. Les différents entoilages viennent de chez Mercerie d’Antan, sous les Halles, à Niort: H200, molleton thermocollant et Decovil light (un super conseil, exactement les entoilages dont j’avais besoin, je recommande chaudement).

Et c’est parti: j’entoile, je crée mes poches, je quilte mes croix (oui, enfin…j’ai juste suivi les lignes du dessin…). Youpi, j’en arrive à la pose de la fermeture et là, c’est le drame…j’ai choisi une fermeture à blouson, les dents sont trop épaisses, impossible de courber la fermeture, même en faisant des crans. Je découds, j’essaie de trouver une fermeture “bouche à bouche” (hyper simple à trouver aux US mais en France, on en trouve uniquement en glissière métal donc NON). Bref, j’abandonne jusqu’à ce que je trouve par hasard, une fermeture vendue au mètre et au ruban assez large (Tissus du renard).

Du coup, zou, c’est reparti…jusqu’à ce que ma machine refuse de piquer toutes les épaisseurs…juste à la fin…quand il s’agit de surpiquer pour fermer la zone …bref, j’ai fini à l’arrache, dégoûtée. Pas possible de fermer à la main, trop d’épaisseurs et de tension

Néanmoins, cette pochette fera l’affaire…!

Cette partie contiendra certains documents pour l’hôtel et le Disney Magical Express

Si c’était à refaire (je me tire une balle dans le pied):

Ne pas utiliser le Decovil en thermocollant, l’insérer juste hors marge de couture, surtout avec Jaja qui ne voulait pas piquer toutes ces épaisseurs.

Ajouter un poil de marge pour la partie passeport.