Une veste Billie en faux cuir

by Elsa

*Cet article peut contenir des liens affiliés.

Billie, c’est le petit blouson sans prétention qu’on attrape au moment de sortir.

Mais « sans prétention » ne veut pas dire « sans attrait ».

Voici donc Billie en faux cuir, couleur Berry avec une fermeture bling-bling!

Le patron Billie

C’est un des rares patrons de veste de chez pm-patterns.

Il n’est pas nouveau, je l’avais testé en 2018. A l’époque, j’avais utilisé les deux faces d’un jacquard pour jouer avec les découpes présentes sur le patron.

Disponible en deux versions (traditionnel et « motard »), les tailles vont du 34 au 52. Les découpes princesse affinent le haut du corps et le milieu dos est relevé à l’ourlet, pour un look plus moderne.

Il est entièrement doublé et nécessite un peu de technique mais les patrons de Karine sont toujours très bien expliqués. Les schémas sont clairs et permettent de bien comprendre les étapes qui pourraient, potentiellement, être complexes, comme la couture de la doublure.

Voyons un peu ce que j’ai cousu.

Faux cuir et zip Disco

Première étape: choisir la bonne taille. J’étais entre le 38 et le 44. N’ayant pas du tout envie de grader, j’ai coupé un 42.

Le tissu choisi est un faux cuir souple*, d’une belle couleur « fruits rouges écrasés » (Berry, en anglais!).

Le zip vient de chez Ma Petite Mercerie. Je voulais un côté « bling-bling » et leurs zip Disco me semblaient parfaits. Par contre, impossible de vraiment savoir quelle couleur irait bien donc j’ai pris le zip » Cuivre ». La fermeture est assez chère (8.68 euros) mais l’effet est très beau.

Mon faux cuir est arrivé d’Angleterre un peu marqué (et avec des frais de douane cette fois: +17 euros). Un coup de fer sur l’envers a permis d’enlever ces marques: il faut passer assez vite puis mettre un clapper en bois. Plus de plis!

La découpe s’est faite facilement, au cutter rotatif. Ne coupez pas en double les pièces sur le pli: dessinez la pièce en entier.

Évitez les épingles ou alors uniquement dans la marge de couture et, évidemment, on ne se trompe pas pour éviter de découdre…çà laisse des trous! Concernant l’aiguille, une Denim en 100 a fait l’affaire.

Normalement, toutes les marges sont ouvertes au fer mais ce n’était pas possible. J’ai donc surpiqué la majeure partie des coutures pour bien aplatir mes marges.

Astuce: J’ai allongé au maximum (5) mon point et j’ai diminué la pression du pied pour mes surpiqures.

Impossible aussi de marquer l’ourlet au fer: pour qu’il tienne, j’ai piqué dans la couture au niveau  de chaque couture.

Lors de ma première Billie, j’avais noté que la carrure était assez large et j’avais regretté de ne pas avoir ajouté des épaulettes. C’est chose faite avec cette Billie-ci. Mes épaulettes sont toujours de chez A et A Patrons. Cela tombe mieux, à mon avis.

Au final, je suis très contente de mon alliance patron-faux cuir. C’est une veste que je vais porter régulièrement dès les beaux jours.

Et en plus, je porte dessous un autre patron que je vous dévoile ici

Articles

Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :