{New York City} En route!

{New York City} En route!

New York, enfin! Un départ en vacances, ça me stresse toujours mais quand Air France annule nos vols la veille, c’est encore plus la galère. Nous sommes donc partis le 12 au lieu du 11 et avons donc perdu 30h de congés à Manhattan, ainsi qu’une somme d’argent non récupérable.

Bref, çà commençait mal…mais le service Expédia a fait ce qu’il pouvait, Air France n’aidant en rien…vous pouvez comprendre ma colère.

Mettons cette grogne de côté et concentrons-nous sur nos VACANCES!

 

broadway

En vol: Nantes-Charles de Gaulle-New York

Puisque nous partions désormais à 10.20 de Nantes, nous avons quitté la maison vers 6.00. Nous avions réservé notre place de parking à Nantes-Atlantique avec voiturier chez Blue Valet (parrainage: vous aurez 10 euros de moins sur votre première résa avec le code JYU12 et moi aussi, j’aurais 10euros en moins sur ma prochaine résa).

Ce service est vraiment très appréciable et je le recommande. Je sais qu’il existe maintenant d’autres sociétés qui offrent ça mais Blue Valet reste mon chouchou car c’est le premier que nous ayons utilisé.

Vol Nantes-Charles de Gaulle sans encombre. Escale avec arrêt Starbucks (on n’en a pas chez nous!).

Enfin, nous embarquons pour New York et j’ai droit à la lumière rouge…contrôle “explosifs” supplémentaire pour ma pomme!

Vol tranquillou, atterrissage à 16.00 heure locale (22h en France) mais nous roulons, roulons, roulons tellement longtemps sur le tarmac que j’ai l’impression qu’ils vont nous déposer à Manhattan à ce train-là!!!

Entre le moment où nous avons posé nos roues et celui où nous prenons le taxi, à peine une heure de passée et pourtant Josh et moi avons du aller voir le monsieur de l’immigration et refaire nos empreintes. Chanceux, en fait (nous sommes aussi “returning Esta”, on passe direct aux machines).

 

En route vers l’hôtel: prendre un taxi

Nous avions étudié toutes les possibilités pour rejoindre notre hôtel et c’est le taxi qui l’a emporté. Pourquoi? Il faut savoir qu’il y a un tarif fixe entre Manhattan et JFK. A ce tarif, il faut rajouter les “tolls” (péages des tunnels/ponts, cette somme est variable selon la route empruntée par le chauffeur) et le pourboire ou “tip/gratuity” (le mini c’est 15-18%).

Dès le passage de la douane (où un officier nous a fait signe de passer sans rien nous demander, ni la fiche ni rien d’autre!), vous avez au sol un marquage “taxi, Inside line” (c’est comme çà dans le Terminal 1, en tout cas). C’est elle qu’il faut suivre et pas les racoleurs qui vous sautent dessus pour vous attraper dans leur taxi pas toujours légaux!

Vous allez trouver une file d’attente (ou pas de file du tout pour nous!) avec un dispatcheur qui vous demandera le nombre de passagers et de valises et vous remettra un ticket avec le code de votre taxi.

On embarque et çà démarre…très fort…très vite…et bruyamment!!! Le klaxon est roi à New York.

taxi

 

J’ai facilement peur en voiture…je suis devant…je serre les dents. Notre chauffeur est terrible mais nous arrivons entiers environ 1h10 après.

Nous paierons 72 dollars, tip de 20% inclus.

Je vous ai préparé un petit guide sur les différents moyens de transport entre JFK et Manhattan.

 

L’hôtel: le Tryp by Wyndham Times Square South

J’avais choisi cet hôtel car il me semblait proche d’une station de métro. En fait, il était proche de 6 lignes de métro (1-2-3 et A-C-E)  avec A-C-E au bout de la rue! Idéal pour les touristes. Pour le fun, l’hôtel est situé à côté d’un commissariat, on voyait les voitures de police garées dans la rue.

La chambre était propre, neuve et comportait 2 grands lits, une salle de douche avec toilettes et vasque simple.

Pas de photo perso mais notre chambre était identique à celle-ci, la Deluxe (en fait, la “Deluxe” est la chambre de base au Tryp).

hotel

 

Les + de l’hôtel:

  • Pas de moquette dans les chambres
  • Bonne insonorisation horizontale entre les chambres
  • Position idéale
  • Plein de prises électriques!

 

Les – de l’hôtel:

  • Chambre sur rue=beaucoup de bruit de circulation
  • Pas de rangement sauf une minuscule penderie
  • Si chambres communicantes, insonorisation des portes insuffisante (il y avait un bébé à côté qui pleurait à 5h30 tous les jours…!)

 

Premiers pas dans New York

Valises déposées, nous décidons de partir à pied vers Broadway. L’appli Maps.me est très pratique pour ça. Notre but est simple: découvrir les enseignes et aller dîner au Bubba Gump.

Depuis notre séjour en Floride, j’ai la Landry’s Select Card. Elle donne un accès privilégié à certains restos du groupe, dont le Bubba Gump, le Rainforest Cafe… Coupe-file, remises, etc. Elle a été très pratique.

shrimp

Nous dînons de crevettes sous toute ses formes et profitons des lumières de Times Square et Broadway.

lights

La fatigue se fait sentir, nous rentrons à pied (en nous perdant). Au dodo car demain il faut se lever tôt, prendre le métro (*mode angoisse ON*) et aller visiter

 

LA STATUE DE LA LIBERTÉ! (suite…)

 

Cet article peut contenir des liens affiliés



2 thoughts on “{New York City} En route!”

  • D’après ce que j’ai vu sur différents forums, il faudrait essayer de ne pas prendre vol + hôtel sur des sites, mais soi-même, question de pouvoir avoir un meilleur remboursement en cas de problème. Plus facile à dire qu’à faire, je suppose que ça reste un peu moins cher en passant par un site comme expedia, et surtout plus simple à gérer (tout est centralisé).
    C’est pur hasard si pour notre part on est partis avec Iberia, pour un Bordeaux – Madrid – New-York aux mêmes dates : c’était l’une des 1ères propositions sur Oui.sncf dont les horaires/prix me semblaient intéressants.

    Par contre, comme c’était notre 1ere fois sur le sol US, on a poireauté 2h (DEUX HEURES !!) avant de passer le guichet : il n’y avait QUE 2 guichets ouverts, et le gars qui faisait l’aiguillage faisait régulièrement passer des VIP ou fauteuils roulants (alors que bon, il aurait pu les faire passer aux guichet « returning », hein, grrrrr). On passera comme 1ère impression : très négative (d’autant qu’il était 17h heure locale = on a poireauté de 23h à 1h du mat’ heure française).

    De notre côté, on est des grands fous, on a fait le trajet JFK – Long Island City (ds le Queens) en métro, alors qu’on était super nazes : on bénit aujourd’hui encore le gars qui nous a TOUT expliqué (en français ♥♥) lorsqu’il a fallu acheter les billets AirPath, et qui nous a recommandé de prendre une carte pour le trajet du soir, pour 4, et ne composter nos Metrocard (7 jrs illimité) que le lendemain ♥♥.

    Hâte de lire la suite de ton récit 😉

    • En faisant les simuls multiples, c’était carrément 600e plus cher de ne pas combiner…donc hors de question. Et le remboursement d’Air France a été très correct…

      On a été épatés de passer aussi vite! C’est pas tjs comme çà, même avec un Returning ESTA.

      Pour le taxi, je ne regrette rien..;c’était une expérience en soi!!! Entre les zébras qui ne sont là que pour faire beau, couper sous le nez d’une voiture de police à travers une station service pour éviter un feu rouge, passer par-dessus un plot en béton, je crois qu’on a tout fait!!! Et le chauffeur me disant “si je vais trop vite, dites-le moi”!!!

Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :