Mon cardigan Gustav

Posted on Mai 1, 2017


Cela faisait un moment que tricoter autre chose que des chaussettes ou des bonnets, aussi mignons soient-ils que les Baable Hats, me trottait dans la tête. Je n’avais pas encore trouvé de patron que je comprenais…!

Au détour d’Instagram, je suis tombé sur Fernand La Fabrique et là, bam, coup de coeur pour Gustav, un cardigan tout simple. Le petit prix du patron (4.90euros) a fait que zou, patron dans le caddie, CB à la main et voilà, on attend un peu que le mail avec le patron arrive, ce n’est pas immédiat. J’ai lu les instructions et j’ai ADORE!!! C’est simple et compréhensible pour une presque novice (et puis en cas de doute, Internet est là!).

J’ai choisi la même laine que celle préconisée, de la Drops Bomull-Lin en bleu foncé (achetée chez Kalidou). Bon là, par contre, c’est pour moi une belle galère ce fil!!! Il se dédouble très facilement, j’ai eu beaucoup de mal à régler ma tension de fil (elle est devenue OK quand j’en étais aux manches…).

J’ai fait tout comme il faut: échantillon, blocage avec de la lessive sans rinçage Eucalan et j’étais d’ailleurs très heureuse de ne pas avoir donné/jeté les carrés en mousse du tapis d’activités des enfants (comme quoi, faut pas jeter!!!). Idéal, ce tapis, les peignes de blocage rentrent parfaitement dans la mousse (ah oui, je me suis aussi offert les peignes de blocage Knit-Pro…super!).

Seul défaut de mon Gustav (et pas des moindres): une des pelotes était d’un autre bain!!!! Je n’ai pas vérifié, résultat j’ai une belle bande bleu plus foncé qui traverse…tant pis pour moi, erreur de débutante.

Malgré ce faux pas, je peux porter ce joli cardigan, un peu loose, un peu lourd (j’ai fait un 44). Premier essai: validé! Je lui vois des petits frères pas seulement pour moi mais aussi pour la miss, en prenant la plus petite taille et en changeant d’aiguille (et de fil car non, décidément la Bomull-lin et moi, on n’est pas copines!).

Au final, qu’est-ce-que j’ai appris? La Bomull-lin si elle est très jolie est un peu pénible à travailler! Il faut aussi que je tricote un peu plus souple et que je rabatte mes mailles de façon plus élastique car là, c’est un peu raide.

J’ai déjà un autre cardigan sur mes aiguilles mais cette fois, c’est Humphrey, toujours de Fernand la Fabrique. Et puis il y aura Marcello plus tard, un pull (et je vous raconterai l’histoire de l’Alpaga et de Muffin…).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :