Lectures


Les livres sur leur chevet #2


Posted on Oct 8, 2013

Quelques ouvrages pour les pré-ados et puis pour les jeunes lecteurs.

Pré-ados:

Si, jusqu’à présent, je vous ai présenté des livres plutôt légers, aujourd’hui ce seront 2 livres plus sérieux, abordant des sujets plus graves. Ils sont toutefois destinés à des adolescents et ils ont tous été approuvés par Mr J lui-même!

Je vous mets à chaque fois les éditions que nous possédons.

 

Inconnu à cet adresse, de Kathryn Krayssman Taylor (GF-Etonnants Classiques).

Un roman épistolaire. Deux amis, Max, de confession juive, et Martin, tous deux d’origine allemande. Ils sont galéristes aux Etats-Unis. Leur affaire marche bien jusqu’à ce que Martin décide de retourner en Allemagne. On est en 1932, Hitler commence à sérieusement faire parler de lui. Si, au début, Max envie son ami d’être retourné dans leur pays, très vite, la tension entre les personnages va s’intensifier au fil des lettres, les deux amis ne se reconnaissant plus.  Jusqu’au drame…

C’est plus une nouvelle qu’un roman. Les mots sont durs, les liens d’amitié se délitent au contact de l’extrémisme jusqu’à ce que plus rien ne perdure d’une ancienne vie. Mr J a beaucoup aimé et il aurait aimé en savoir plus! L’édition que nous avons est à destination des jeunes: elle comporte des photos, des annotations historiques afin que le texte soit lu dans son contexte.

 

 

 

 

 

Autobiographie d’une courgette, de Gilles Paris (GF-Etonnants Classiques)

 

Titre amusant mais contenu émouvant! « Courgette » est le surnom du héros, pourtant prénommé Icare. Il a été placé en centre éducatif car il a tiré sur sa mère (quand on lit çà, on se dit que çà commence bien…). Les autres enfants ont tous une histoire chaotique, les adultes aussi, d’ailleurs. Le ton n’est pas niais, ni même « trop » naturel. Certes, il y a une belle collection de gros mots…mais ne rêvons pas, si à la maison nos bambins savent se tenir, je doute que dans la cour, ce soit pareil!!! « Courgette » va découvrir qu’il n’est pas seul, que les adultes ne sont pas forcément « à l’ouest », qu’il est possible de se reconstruire. Pas de misérabilisme toutefois.

Mr J a adoré…les gros mots! Néanmoins, il a été très ému et est venu me voir pour demander, parfois, des explications, comme pourquoi un papa pouvait être en prison « pour avoir trop aimé sa fille »…dans ces cas-là, le cerveau tourne très vite afin de pouvoir éclaircir ce que çà sous-entend, je peux vous le dire. Cet ouvrage permet de discuter, de montrer que la vie n’est pas que Maître Gimms, MP3 et romans d’aventure.

 

 

 

 

Pour les plus jeune lecteurs mais quand même débrouillards, voici une perle, un peu datée, mais qui plaît!

Une famille aux petits oignons: Histoire des Jean-Quelque-Chose, de Jean-Philippe Arrou-Vignod (Gallimard Jeunesse).

 

 

 

Une grande famille de 6 garçons tous prénommés Jean-XXX. Un charme à la Petit Nicolas. C’est un volume rassemblant toutes les histoires donc il est très gros et peut stresser le lecteur mais les chapitres sont assez courts. Un vocabulaire choisi (çà fait du bien!), des personnages attachants, une maman qui par moment n’en peut plus. Bref, un régal.

Miss G aime beaucoup, elle le lit par petite touche, je l’entends rire le soir,c e qui est bon signe. Je le recommande pour un lecteur de fin de CE1, assez dégourdi.

Je ne lui ai pas encore fait lire les Petit Nicolas, je crois que c’est le bon moment.

Read More

Les livres sur leur chevet


Posted on Oct 7, 2013

Pas de couture aujourd’hui mais plutôt un retour sur quelques livres lus par Mr J et Miss G ces derniers temps.

Petit rappel: Mr J a 10 ans et est un lecteur très averti. Il aime à peu près tout et commence à se forger sa propre opinion. Miss G a 7 ans, n’aimait pas trop les livres jusqu’à présent mais vient de s’y mettre grâce à un personnage dont je vais vous parler plus bas!

 

Toujours en haut de la liste pour pré-ados et ados, l’auteur des Percy Jackson: Rick Riordan.

 

 

 

Après les dieux grecs, les dieux égyptiens dans les Chroniques de Kane (5 volumes). Les enfants Kane ont vu leur père, égyptologue de renom, disparaître sous leurs yeux en plein milieu du British Museum, après une sorte de bataille épique avec Seth. C’est ce qui s’appelle un début! L’intérêt de ces romans, outre, là aussi, l’approche de la mythologie égyptienne est le changement de voix à chaque chapitre. Un chapitre est narré par Sadie, le suivant par son frère. Intéressant, c’est un procédé très vivant qui a bien plu à Mr J. L’intrigue est pas mal du tout, on retrouve les thèmes chers à Riordan mais cette petite astuce narrative de changement de voix rend le roman différent de Percy Jackson (je craignais un peu une redite de PJ à la sauce égyptienne).

 

 

 

 

 

 

 

Toujours chez Riordan, Les Héros de l’Olympe. On pourrait dire que c’est un « spin-off » de PJ, version romaine! Si Mr J a aimé, j’ai eu plus de mal car vraiment, çà ressemble de trop à PJ. Nous n’avons eu entre les mains que le tome 1 (les autres sont encore en broché…j’attends la version poche!). Disons que si on n’a pas lu la série des Percy Jackson, c’est nouveau sinon…

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, un roman de Timothée de Fombelle (illustrations par François Place), Tobie Lolness (Folio junior) ou la grande histoire d’un bonhomme de 1mm de haut, vivant dans un chêne et à l’histoire familiale troublée. Ces romans (2 tomes seulement, au grand désespoir de Mr J!) ont été prêtés par la prof de français de Mr J. Au départ, il était carrément réfractaire à cette lecture mais je l’ai (un peu) forcé à passer le cap des 50 premières pages et là…il ne l’a plus lâché et m’a même demandé de les lui acheter car il souhaite les relire.

 

 

 

 

Pour les jeunes lecteurs, la très amusante chatte répondant au doux nom de Thérèse Miaou (Gérard Moncomble et Frédéric Pillot, illustrateur, Hatier Poche)

 

 

Honnêtement…j’adore! Ce sont des romans graphiques très attrayants pour des lecteurs de fin de CP-début de CE1. Miss G adore et c’est grâce à cette minette qu’elle a pris goût à la lecture. Si aupravant elle lisait « au kilomètre », elle maîtrise maintenant suffisamment la lecture pour ne plus passer autant de temps à déchiffrer. Du coup, elle commence à s’immerger dans l’histoire et on l’entend rigoler, le soir, pendant son temps de lecture pré-dodo! Les titres sont savoureux: « Un fiancé, pour quoi faire? » « A nous le canapé » ou encore « Jamais vu un cadeau aussi nul »!

Ce sont des livres peu chers (environ 4.50 euros), ils se lisent vite, ce qui permet de ne pas décourager le lecteur apprenant. Miss G aime beaucoup pouvoir finir un livre en une fois sinon, elle laisse tomber. Elle n’a pas encore compris l’intérêt de s’arrêter et de reprendre!

 

 

Read More

Aujourd’hui, séance bibliothèque!


Posted on Mai 11, 2013

I apologize to my English-speaking readers, but today’s Library Day concerns only French books. Oksa Pollock will be available in its English version early June. It’s a teen-lit novel Mr J really enjoyed reading. He truely found the setting and characters amazing.

Cela faisait une éternité! Non, je n’ai pas cessé de lire (ni mes enfants d’ailleurs!). Disons que mes posts se sont focalisés sur la couture…alors aujourd’hui, enfonçons des portes ouvertes avec des hits pour nos gnômes, à savoir les Kididocs et Oksa Pollock!

Les Kididocs, dès qu’on a un enfant un peu curieux, on les bénit (les livres…pas les enfants, car çà fatigue à la longue les « pourquoi? t’es sûre? mais comment…?). Je ne sais pas quand cette collection de chez Nathan est sortie mais le tout premier que nous eûmes fut celui sur le cirque, offert à Miss G, il y a…quelques temps. Aujourd’hui, sortie dans des magasins, tour à l’espace C…l de chez L…c et là, Miss G s’est arrêtée tout net, genre toutou à l’affût, face aux Kididocs. La petite souris venait de passer cette nuit, quelques piécettes tintaient dans la petite poche et ces Kididocs s’offraient à ma Miss (dans la vraie vie, j’ai tiré Miss G vers les Kididocs, elle ne voyait QUE Horseland et Hello Kitty, soyons sincère). Le premier vu fut celui sur les chevaux et les poneys (what a surprise!), elle l’a lu ds le magasin puis, au moment du choix, ce fut « Protégeons la planète » qui fut adopté. Miss G a certes 7 ans mais le fait de tourner des roues, d’ouvrir des petites fenêtres l’enchantent toujours autant. Si un enfant dès 4 ans peut le feuilleter, je trouve que l’âge de 6-7 ans est plus approprié, notamment au niveau de la lecture et de l’apprentissage de nouveaux mots/concepts (réchauffement climatique, recyclage, polluer etc).

Le prix de cette collection est d’environ 10.40 euros/volume mais j’ai vu qu’il y avait une offre en ce moment « 2 achetés, un 3e offert », ce qui est très intéressant (offre dont nous n’avons pas profité…on ne peut pas coudre les habits de printemps/été ET lire, je le regrette bien!).

 

 

Pour les plus grands, une petite critique de Oksa Pollock, offert par Callie à mon jeune homme lors du swap HLW. Ce roman, destiné aux ados/pré-ados, n’est pas uniquement un roman pour fille (!). En voici le résumé, trouvé sur Amazon: « Le jour de la rentrée dans son nouveau collège à Londres, Oksa voit sa vie bouleversée : voilà qu’elle découvre en elle des dons surnaturels ! Terrifiée à l’idée de s attirer des ennuis, elle n ose d abord en parler à personne. Pourtant, Dragomira, son excentrique mais sympathique grand-mère, aurait pu lui expliquer tout de suite la raison de ces surprenantes aptitudes, lui raconter enfin le secret qui pèse sur leur famille d exilés… La famille Pollock vient en effet d Edefia, un monde invisible caché quelque part sur terre… Au cours d aventures fantastiques, Oksa réussira finalement à concilier sa vie de collégienne ordinaire et son étonnant destin. »

Mr J, 9 ans, a ADORE, il me réclame les autres tomes, ce qui est bon signe. L’atmosphère du collège, de magie, le personnage fantasque de la grand-mère, tout concourt à l’évasion de l’esprit, un peu comme dans les Percy Jackson. 5 tomes sont déjà disponibles, un 6e doit sortir cette année, un film serait en préparation. Un hic? seuls 2 tomes sont en poche et çà, pour le moment, c’est pénible! On va essayer d’avoir les autres grâce à notre bibliothèque de village mais vu que Oksa est un HIT de la teen-Lit, si on les a quand Mr J entre en 5e, on aura de la chance! Ma foi, il n’est pas en manque de lecture, je viens de lui refourguer des Tom Clancy d’avant la chute du Mur de Berlin, çà forme son esprit, surtout quand il me demande ce qu’est un zampolit (un commissaire politique, dans Octobre Rouge, pour ceux qui sont trop jeunes!).

 

 

Read More