Recent Posts

La chemise Bonn, ITS Blogtour

La chemise Bonn, ITS Blogtour

La chemise en coton Bonn (Itch to Stitch) est parfaite pour toutes les saisons grâce à ses différentes manches.

Une blouse Suun automnale

Une blouse Suun automnale

Une nouvelle blouse Suun vient de voir le jour! Cousue en microfibre, avec des manches longues et un ajout de poignets, elle sera parfaite pour l’automne.

{Techniques de couture} La méthode du burrito

{Techniques de couture} La méthode du burrito

Comme je l’avais indiqué dans mon article sur la jolie blouse Suun de pm-patterns, j’ai évité la couture à la main de la doublure de l’empiècement dos en utilisant la méthode du burrito. C’est une méthode que j’affectionne et que j’utilise dès qu’il y a une doublure d’empiècement ou un haut sans manches doublé.

Je vais vous montrer ici quelles sont les étapes à suivre pour coudre selon la méthode du burrito.

J’utiliserai donc encore une fois une blouse Suun avec comme tissu principal une microfibre marbrée des Coupons de Saint- Pierre et en “doublure” de l’empiècement dos, une viscose à pois, toujours en provenance des Coupons.

 

On ne change rien!

On procède normalement: on s’occupe de coudre sa parementure devant, on monte les fronces des épaules et du dos.

Rien de sorcier, on suit les étapes données dans les instructions.

On s’arrête au montage de l’empiècement dos.

 

Le burrito commence

On va bâtir l’empiècement dos principal (en microfibre marbrée) sur le dos, endroit contre endroit.

burrito

Puis, on va placer la doublure d’empiècement (celle à pois) avec son endroit contre l’envers du dos.

burrito

On coud les trois pièces ensemble.

burrito

Note: On peut directement coudre les trois pièces ensemble mais comme la microfibre, ça glisse, j’ai préféré bâtir.

On réduit les marges et on les dégrade un peu pour éliminer les épaisseurs.

Et hop, cette couture est invisible.

Mais c’est pas fini…

 

On roule le burrito

Cette étape est assez surprenante la première fois qu’on l’exécute. On se demande vraiment ce qu’on fait et, surtout, ce que ça va donner à la fin.

On démarre en bâtissant les épaules du devant aux épaules du dos MAIS on n’utilise QUE les épaules du tissu principal, on ne bâtit pas la doublure à pois.

burrito

Je vous conseille de positionner votre assemblage comme montré dans la photo ci-dessous:

Burrito

Et maintenant…on roule le burrito!

Le devant va être roulé vers le haut, le haut va rouler vers le bas, EN LAISSANT TRANQUILLE LA DOUBLURE DE L’EMPIÈCEMENT.

burrito

Maintenant, on aligne nos repères (milieu dos, épaules, tout repère existant sur votre patron) et on entoure nos deux “boudins” de nos empiècements. Oh que c’est bizarre :mrgreen: 

C’est là que ça devient rigolo: on va coudre nos épaules et notre encolure EN FAISANT TRÈS ATTENTION DE NE COUDRE QUE CE QU’ON DOIT COUDRE (on manipule ses épaisseurs). J’utilise beaucoup de pinces pour cette étape.

burrito

 

On se congratule

Bon, et bien c’est pas tout ça mais va falloir le dérouler, le burrito!!!

C’est tout simple: on tire (délicatement) les boudins de tissu et…

burrito

TADAAAAM-roulements de tambour-feux d’artifice-smiley qui saute partout…

burrito

Évidemment, on repasse bien tout ça et on continue son montage des manches et autres étapes.

 

 

En espérant que ça vous aura aidé à comprendre la méthode du burrito. Ici, elle a été appliquée à la blouse Suun mais elle s’applique dès qu’il y a une doublure d’empiècement que vous ne voulez/pouvez pas coudre à la main.

 

Cet article peut contenir des liens affiliés